top of page

RECHERCHE-ACTION COLLABORATIVE

La COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE
« Accompagner les PME manufacturières dans l’action climatique »
prend son envol dès le 27 mars 2024

pexels-elevate-1267361.jpg

RECHERCHE-ACTION COLLABORATIVE QUI VISE À :

Renforcer la volonté et la capacité des PME manufacturières à mettre en œuvre des actions climatiques

 

Activer un écosystème d’affaires propice à l’accélération de la transition vers une économie sobre en carbone et « nette positive »

DÉCOUVREZ LES TROIS VOLETS DE L'INITIATIVE

MOBILISATION
RÉGIONALE et SECTORIELLE 

COMMUNAUTÉS
de PRATIQUE

 

TRAJECTOIRES de TRANSITION,
PROSPECTIVE, VEILLE et INTELLIGENCE D'AFFAIRES 

FAITS SAILLANTS

      La mise en oeuvre d’actions climatiques
n’est pas une priorité
pour les PME manufacturières du Québec

1

          Le contexte d’incertitude économique et opérationnelle dans lequel les entreprises manufac-turières évoluent laisse peu de place pour l’intégration de l’action climatique dans la stratégie d’affaires et les opérations.

      Si elles disposaient de fonds pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES)

2

          Les PME manufacturières rencontrées envisageraient principalement les actions suivantes :
   • Embauche de personnel
   • Remplacement des équipements à énergie fossile
   • Formation/sensibilisation de la main d’oeuvre

   • Embauche d’experts ou d’un responsable environnement 

     pour élaborer et mettre en oeuvre des plans d’action
   • Acquisition de véhicules électriques

      Les tendances directionnelles qui se dessinent pour des trajectoires de transition plausibles

3

         Pour les PME manufacturières, elles incluent:
   • Productivité énergétique
   • Économie circulaire
   • Symbioses industrielles
   • Industrie 5.0

      La communauté de pratique (CdP) est un format collaboratif avec un fort potentiel de renforcement des connaissances au sein des PME  manufacturières

4

         L’attrait des CdP réside principalement dans le fait qu’il s’agit d’un mode d’apprentissage très concret et souple qui permet  l’établissement de liens de confiance au sein d’un réseau de pairs, incluant le partage de bonnes pratiques.

      La prospective

5

          La prospective s’avère encore peu connue au sein de la communauté d’affaires et les approches actuelles peu adaptées à la réalité des PME.

      Les cinq principales actions climatiques répertoriées au cours des sept premiers mois d’activités de veille

6

          concordent avec les données quantitatives tirées du Baromètre de la transition des entreprises – secteur manufacturier. Les principales actions répertoriées sont :
   • Réduction des matières résiduelles et compostage
   • Optimisation des opérations et réduction des ressources
   • Amélioration et adaptation de l’offre de produits et services 

     dans le but de réduire les GES

   • Économie circulaire et recyclage
   • Approvisionnement responsable

      Les trois principales occasions d’amélioration soulevées au niveau de la mobilisation régionale sont :

7

          • Consolider le rôle de coordination de l’action régionale, faciliter l’accès à l’écosystème d’accompagnement et favoriser une plus grande concertation et fluidité au sein de celui-ci. 
 

• Simplifier l’accès à des données régionales pour mieux guider les PME, suivre les progrès et favoriser la collaboration pour réduire les sources d’émissions significatives

 

• Renforcer l’audace et le leadership des gouvernements de proximité, incluant des lois et règlements plus clairs et prévisibles pour encadre

      Les trois  principales sources de motivation pour
agir en faveur de
la réduction de  l’empreinte carbone

8

          Les trois principales sources énoncées par des dirigeant.e.s et gestionnaires dans le cadre des entrevues terrain :
  • Valeurs des dirigeant.e.s et de

     l’entreprise
• Prises de conscience individuelles
• Occasions d’affaires à saisir

WEBINAIRES

WEBINAIRE (14).png

MERCI À TOUS NOS COLLABORATEURS ET PARTENAIRES

00_Best_2023-05-12_PME transition (11).jpg

Rachel Lefrancois (Québec Net Positif), Mélanie McDonald (Chemins de transition), Marguerite Rose (BDC), Anne-Josée Laquerre (Québec Net Positif), Frédérique Mouly (Excellence industrielle Saint-Laurent); Deuxième rangée de gauche à droite : Benoît Péran (CRE Montérégie), Katrin Hauschild (Québec Net Positif), Joëlle Vincent (Ciblexpert); Troisième rangée de gauche à droite :  Isabelle Lemay (Banque Laurentienne), Marie-Pierre Garcia (Banque Laurentienne), Leesa Hodgson (Excellence industrielle Saint-Laurent), Léa Leroux (PHAR), Caroline Bouchard (PHAR) , Yves Lusignan (Ciblexpert); Quatrième rangée de gauche à droite : Jérémie Bourgault (ADDERE), Pascale Lagacé (BRAV.), Jeanne Martel-Thibault (Québec Net Positif), Jacques Blanchet (Maison du Développement Durable), Sylvain Foulon (Excellence industrielle Saint-Laurent), Marc Delesclefs (Ciblexpert). 

Avec l'appui financier de

Partenaires_PMEeT
CANADA_FR_Color300dpi G&C, top.png
logo-addere-coul-rgb.jpg
BDC_Logo_RGB.JPG
Futur_Simple_Logo_Logo_Horizontal_Violet_RVB.png
CDT_logo+signature_horizontal_couleurCMYK.png

Collaborateurs

Partenaire de diffusion

Logo MDD_Color.jpg
BanqueLaurentienne_logo_RGB_1.png

«À la Banque Laurentienne, nous plaçons nos clients au premier plan et sommes constamment engagés à les aider à « voir au-delà des chiffres ». Nous intégrons les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au sein de nos opérations et initions un dialogue constructif sur les enjeux ESG avec nos clients. Nous sommes fiers d’appuyer cette nouvelle initiative de recherche-action collaborative initiée par Québec Net Positif et de se joindre à un groupe de leaders engagés à aider les PME du Québec à réussir leur transition, mettre en œuvre des actions climatiques et se préparer à prospérer dans une économie sobre en carbone, plus équitable et durable »

– Éric Provost, vice-président exécutif, Services aux entreprises et président, marché du Québec, Banque Laurentienne

BDC_Logo_RGB.JPG

« À la BDC nous sommes tout à fait alignés avec le but ultime visé par ce projet de recherche-action proposé par Québec Net Positif. Nous croyons que le mouvement B Corp, auquel nous adhérons, contribue déjà à la réalisation de la vision mise de l’avant par Québec Net Positif. En effet, le programme PME en Transition vise à ce que les entreprises reconnaissent les avantages d'aller au-delà de l'atténuation de leurs impacts négatifs et mettent en œuvre leur plein potentiel pour collectivement générer des impacts nets positifs sur la société et l'environnement. Ensemble, nous encourageons toujours plus de PME du Québec à imaginer et à mettre en œuvre des trajectoires de transition qui contribuent à l’objectif de carboneutralité du Canada à l’horizon 2050  »  

– Craig Ryan, Directeur, développement durable et ESG, BDC

bottom of page